Régime alimentaire à faible teneur en calories : Tout savoir

Source à propos de Régime alimentaire à faible teneur en calories

Si vous vous reconnaissez dans ces situations, sachez que vous n’êtes pas seul ( e ) et qu’il ne s’agit pas d’une vue de votre esprit. cependant, nous ne sommes pas tous égaux face à la prise et à la perte de poids. Le responsable dans cette histoire ? Votre métabolisme ! Votre capital de départ et les régimes que vous ressentez le pu faire par le passé, influencent directement sur la quantité d’énergie que vous dépensez chaque jour. en bref, si vous dépensez exactement la pareil que votre voisine de bureau, avez les mêmes activités physiques, il est complètement possible que vous ne dépensiez pas autant d’énergie qu’elle et donc que vous preniez du poids. La bonne nouvelle ? Aujourd’hui, ce n’est plus une fatalité et il est dorénavant possible d’inverser le processus de manière accessible à tous en seulement quelques minutes journalier ( et cela n’a rien à voir avec ce que vous mangez ). Finalement, la solution était bien loin des régimes hypocaloriques, des solutions de sacrifice et de frustration, qui ne font qu’accentuer les problèmes de poids de dizaines de milliers de femmes tout en réduisant à zéro leur estime d’elle-même.

Vous souhaitez perdre des kilos, vous en avez marre de compter vos bourrelets, vous désirez enfin avoir un corps mince, arrêter de mettre des habits amples pour dissimuler votre ventre, ou vos cuisses disgracieuses. Le secret pour maigrir est de … manger moins de calories que vous en dépensez. Bon évidemment, ce que je viens de vous dire n’est un secret pour personne. En revanche c’est bel et bien pour seule méthode pour perdre des kilos. Mais alors comment ça se fait qu’autant de certaines personnes s’entassent trop gros et n’arrivent pas à perdre leur surplus automatique graisseuse tandis que la solution est si simple. S’il existe autant de personnes en surpoids ( et souvent malchanceux de l’être ), cela prouve que le soucis ne vient pas d’un manque de connaissances nutritionnelles mais bien d’un autre problème que ces gens-là n’ont pas résolu. Et ce problème est leur mental ! En réalité, le problème des certaines personnes qui n’arrivent pas à perdre des kilos ne vient pas d’un manque de connaissances mais tout simplement leur rapport qu’ils ont avec la nourriture, la façon d’appréhender un régime sont erronés. Leur mental n’est pas conditionné à ce changement physique.

Les mots véhiculent un imaginaire. Sartre disait qu’« ils boivent notre pensée avant que nous ayons le temps de la ». De prime abord, la différence entre « perdre du poids » et « s’affiner » ne saute pas aux yeux. Il s’agit avant tout de se délester de kg indésirables. C’est après introspection que s’impose la nuance et que se dessinent deux voies, chacune implanté sur une création spécifique de notre rapport au corps et à la nourriture. En schématisant, on peut dire que la philosophie du « perdre de la graisse » est sous-tendue par l’idée d’un « corps accessoire » que l’on doit contrôler. il s’agit de le forcer à perdre son futile en vue d’obtenir un objectif représentant un idéal. C’est l’option « plans minceur », dont l’inefficacité et les risques sont aujourd’hui prouvés. Tout autre est la philosophie du « maigrir », qui appréhende le corps comme non séparé de notre être et qui implique la prise en compte de notre singularité. En résumé, éradiquer le surpoids marche sur la contrainte, mais s’affiner tend vers d’une harmonie entre notre image, notre éprouvé et notre relation à l’alimentation. C’est sure cette voie que Psychologies a choisie il y a des années, et qu’il apparaît important de défendre à nouveau à l’heure où le culte du corps parfait fait des débâcles, en à propos de santé et d’estime de soi.

Ceux-ci doivent être réalistes et ne pas nuire à votre santé. Par exemple, visez d’alterer plein d’un kilo hebdomadairement. En maigrissant rapidement, corps humain éliminera plutôt l’eau et la muscle et non le gras. Vous éviterez de plus de vous affaiblir ou vous déshydrater. Mangez de plus petites portions, mais plus souvent, à raison de trois petits diner et quelques collations par jour. Cela vous permettra de mieux contrôler votre faim. La bière et les autres boissons alcoolisées présentent beaucoup de kcal. De façon générale, il est recommandé que les femmes dépensent plein de 10 verres de manière hebdomadaire ( au plus, 2 verres par jour ), et que les gentlemens en utilisent un maximum de 15 ( au plus, 3 verres journalier ). Limitez davantage votre consommation d’alcool quand vous voulez perdre du poids. Certains produits ne pardonnent pas sur l’aspect du sucre, des lipides ou des kcal. C’est le cas, par exemple, des charcuteries, des sucreries, des boissons gazeuses, etc. penchez pour les fruits, légumes et autres collations santé quand vous avez une fringale.

Le régime vraiment rapide est un des programmes alimentaires alimentaires basés sur la consommation à volonté des légumes verts, comme les épinards, les choux, la laitue, etc. Ce programme nutritionnel encourage aussi le recours à les bovins et aux poissons peu gras. toutefois le sucre, les féculents, les laitages, la charcuterie et viennoiserie sont à proscrire. L’alcool et le sel sont quant à eux complètement interdits. Ce type de plans minceur des vedettes est peu conseillée à certains candidats comme les enfants, les ados, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes âgées. Avant d’entamer ce régime draconien, il est recommandé de consulter un diététicien et de réaliser des études biologiques afin de contrôler l’aptitude de votre organisme à supporter un tel programme amincissant. Après les sept jours du régime très rapide, une période de stabilisation est important pour consolider le nouveau poids et maintenir le métabolisme organique à un bas niveau. dès lors, solliciter le chambranle d’un spcécialiste de la nourriture est d’une grande aide afin d’avoir des repas personnalisés et d’éviter la reprise de poids instantanée.

Complément d’information à propos de Régime alimentaire à faible teneur en calories


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *