ici : Les avantages et les inconvénients

Source à propos de ici

Si vous vous reconnaissez dans ces situations, sachez que vous n’êtes pas seul ( e ) et qu’il ne s’agit pas d’une vue de votre esprit. malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux face à la prise et à la perte de poids. Le responsable dans cette histoire ? Votre métabolisme ! Votre capital de départ et les programmes alimentaires que vous ressentez le pu faire par le passé, influencent directement sur la quantité d’énergie que vous dépensez chaque jour. en clair, si vous dépensez exactement la pareil que votre voisine de bureau, ressentez le les mêmes activités physiques, il est totalement possible que vous ne dépensiez pas autant d’énergie qu’elle et de ce fait que vous preniez du poids. La bonne nouvelle ? Aujourd’hui, ce n’est plus une fatalité et il est à présent possible d’inverser le processus de manière facile en seulement quelques minutes par 24h ( et cela n’a rien à voir à l’aide de ce que vous mangez ). Finalement, la solution était bien loin des plans minceur hypocaloriques, des solutions de privation et de frustration, qui ne font qu’accentuer les problèmes de poids de dizaines de milliers de femmes tout en limitant à zéro leur pense d’elle-même.

Pour s’affiner, la réduction des apports en calories est sans doute LA règle la plus importante ( sans oublier de pratiquer une activité sportive évidemment ). Oui mais… Pas toujours aisé de résister à une barre chocolatée ou à un beaucoup de chips quand notre estomac crie famine et que notre ventre gargouille comme un beau diable ! c’est un fait avéré, on a beau être plein ( e ) de bonne volonté et suivre notre régime à la lettre, quand on a faim, on desire de manger. Et souvent, quand survient une grosse fringale ou une envie de grignoter insurmontable, on craque pour un en-cas bien calorique et bien riche. Et après, on culpabilise. Pas top. Quand on veut enfin en finir avec le surpoids sans avoir faim, faire attention à l’index glycémique des produits peut se révéler très intéressant. En effet, les produits contenant des glucides ne sont pas tous assimilés de la même manière par notre personne : les aliments qui présentent un index glycémique faible sont ceux dont le glucose va se diffuser lentement dans le sang. Et plus la diffusion du glucose dans le sang est lente, plus la impression de faim va attendre à se faire sentir et à apparaître.

Les mots véhiculent un imaginaire. Sartre disait qu’« ils boivent notre réfléchie avant que nous ayons le temps de la reconnaître ». De prime abord, la différence entre « s’affiner » et « maigrir » ne saute pas aux yeux. Il s’agit avant tout de se délester de kg indésirables. C’est après réflexion que s’impose la nuance et que se dessinent deux voies, chacune implanté sur une conception spéciale de notre rapport au corps et à la nourriture. En schématisant, on pourrait dire que la philosophie du « s’affiner » est sous-tendue par l’idée d’un « corps objet » que l’on doit contrôler. il s’agit de le contraindre à perdre son superflu en vue d’atteindre un objectif représentant un idéal. C’est l’option « plans minceur », dont l’inefficacité et les risques sont aujourd’hui prouvés. Tout autre est la philosophie du « mincir », qui appréhende le corps comme non séparé de notre être et qui prend la prise en compte de notre singularité. En résumé, maigrir fonctionne sur la contrainte, tandis que maigrir tend vers d’une harmonie entre notre image, notre éprouvé et notre relation à la nourriture. C’est sure cette voie que Psychologies a choisie il y a des années, et qu’il apparaît important de défendre à nouveau au moment où le culte de notre corps parfait fait des débâcles, en termes de santé et d’estime de soi.

La boxe, son sport de designation Accompagné depuis le tout début par une travailleuse sociale, Jonathan se fait encourager par cette dernière à pratiquer une activité qui lui permettra de garder la motivation suffisante pour perdu des kilos significative. Membre d’un club de boxe de la région depuis à présent cinq ans, il est suivi de près par un entraîneur privé et pratique régulièrement cet art. Avec l’aide de son coach, il voudrait prendre surtout industrielle musculaire lorsque les pièces d’entraînement rouvriront. Éventuellement, il pourra également éprouver une opération afin de retirer son excès de peau. Jonathan Beaulieu est d’idées pour ceux qui hésitent à engager un style de vie plus sain. Venant tout juste de faire l’achat de leur première maison, Jonathan et sa conjointe essaient présentement d’avoir des enfants, chose qui lui était lorsqu’il souffrait d’embonpoint. Son histoire est la preuve qu’il n’est jamais trop tard pour devenir la meilleure version de soi-même. Tout se situe dans la motivation et la volonté de vouloir changer pour le mieux.

Peut-on perdre des kg en une semaine ? Oui, c’est possible. Le corps peut perdre entre 2 à 5 kg en 7 jours ! Mais cela n’est pas toujours de la masse grasse : ton corps perd principalement en eau durant les premiers jours. Les régimes qui te promettent une régime en une période très courte peuvent certes donner des résultats de perte de poids mais après un bon moment, ton corps stockera d’autant plus et tu prendras plus de poids que tu n’en avais perdu. C’est ce que nous appelons l’effet yo-yo. Comment l’éviter ? Tout simplement en te donnant assez de temps pour atteindre ton objectif perte de poids et en changeant ton alimentation pour avoir un régime alimentaire sain au long terme. Pour perdre du poids, il faut premièrement que tu sois en déficit en calorie. Cela veut dire que ton apport calorique journalier ( ce que tu manges le jour même ) se doit d’être inférieur à ta dépense énergétique quotidienne ( ce que ton corps dépense en énergie dans la journée ).

En savoir plus à propos de ici


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *