plus d’infos : Investissement

Texte de référence à propos de plus d’infos

Stylo en main vous êtes déjà presque prêts à signer la vente de cet adorable logement pour lequel vous ressentez le eu un coup de cœur. Attention, acheter une maison vous engage souvent sur la durée et au vue des sommes déversées mieux vaut être sûrs de son achat. Avant de passer à l’acte, voici la liste des vérifications à effectuer avant l’achat d’un lieu de vie. Vous nous remercierez après ! Connaître le prix de l’immobilier dans un secteur donné est crucial pour permettre de déterminer de façon objective votre budget, mais aussi savoir si le bien que vous convoitez est au juste prix en fonction de le quartier, la ville ou la région. 90% d’une vente se joue dès la première visite, mais, même si après cette première visite vous êtes sous l’aspect séduisant, ne vous emballez pas tout de suite. Pour l’achat espace atypique examinez les parties communes et procurez-vous le règlement de copropriété pour savoir ce qui vous tend les bras et s’il n’y a pas trop d’obligations à respecter.

Les associations de visiteurs épaulent de faire ce calcul en tenant compte du revenu net plutôt que du revenu brut. La raison ? Les institutions financières utilisent la même méthode de calcul dans toutes les provinces, sans tenir compte du taux d’imposition particulièrement important des contribuables québécois. Si vous ressentez le des crédits, vous devez alors faire un autre calcul. Selon les institutions financières, les frais payés mesuellement pour rembourser vos emprunts ( cartes de crédit, prêt étudiant, prêt auto, etc. ) ne doivent pas passer au-dela de 40 % du revenu brut du ménage. Après avoir établi votre capacité de payer, il vous faut sélectionner vos préférences et identifier les caractéristiques pouvant faire l’objet de compromis. Que recherchez-vous comme type de propriété : une maison individuelle, un condo, un duplex ? Une maison nouvelle ou usagée ? Où souhaitez-vous demeurer ? Il s’agit d’un facteur important lorsqu’on achète une maison. Il est possible de changer bien des choses dans une propriété, mais pas l’endroit où elle se trouve.

Une attention particulière à l’état des bardeaux pourra vous donner une indication sur ce point. y a-t-il des bardeaux manquants ? Certains sont-ils abîmés ? Si beaucoup de correctifs doivent être faites, il faudra envisager de remplacer le toit. Toujours concernant l’état des bardeaux, sachez que si ces derniers sont ondulés ou que leurs rebords sont relevés, cela pourrait suggérer la présence d’une ventilation déficiente dans l’entretoit. Qu’en est-il des soffites ? Ces dernières doivent être présentes en un nombre suffisant pour assurer que la toiture soit correctement ventilée. D’ailleurs, la présence d’une d’évacuation est elle aussi obligatoire afin de permettre au vent entrant par les soffites d’être expulsé de le toit. Les fuites ou les taches près d’évacuation des fumées sont, quant à eux, des preuves que cette dernière devra soit être réparée ou remplacée dans le pire des cas. Il se peut qu’une infiltration hydrolique se soit produite en raison du manque d’étanchéité du solin autour de sa base.

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, vous pouvez être séduit immédiatement par l’aspect général du logement. Vous ressentez le donc un coup de foudre pour une maison ou un appartement. Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la promesse de vente, demandez à parcourir plusieurs fois le logement avec de proches ( amis et famille ) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le nuit, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de lumière annoncées par l’agent immobilier. par ailleurs, si vous visitez la maison uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas de possibles méfaits sonores ? par ailleurs, demandez à consulter le diagnostique de performance énergétique ( DPE ) avant obtenir le logement. cependant, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une colonne enterrée appartenant au voisin ou aussi l’existence d’un portillon donnant sur la parcelle d’à côté… Un conseil : Récupérez tous les papiers justifiant ces interventions, après la ristourne des clés.

Si le logement est particulièrement ancien, c’est possible que certains travaux soient nécessaires. Cependant, ne prenez pas la fuite ! En effet, il existe aujourd’hui différentes aides ( MaPrimeRénov’, la Prime Énergie… ) pour vous permettre de financer tout ou partie de travaux de rénovation de votre habitation. Voici quelques exemples des travaux visés par ces assistances : Le propriétaire est la personne qui connaît le mieux . Pour contrôler si celle ci se rapporte vraiment à ses besoins et si elle est en état satisfaisant, un acheteur ne doit surtout pas hésiter à lui poser certaines questions. Plusieurs réponses sont à présent à-même de se trouver dans l’annonce, mais on n’est jamais trop prudent, notamment lorsqu’il s’agit de parler de l’intégrité de la structure. Que ce soit lors d’une première conversation téléphonique ou pendant la visite de la propriété, il est decisif de concrétiser ces informations afin de réaliser une transaction en bonne connaissance de cause. Ne soyez pas gêné de mettre en place ces interogations. Elles vous aiderons à prendre votre décision, mais aussi à éviter les mauvaises surprises. Quant aux propriétaires, il est recommandé d’être bien préparés et d’avoir en main !

Plus d’infos à propos de plus d’infos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.