plus d’infos ici : Appartement ou maison ?

Plus d’infos à propos de plus d’infos ici

Les points à contrôler avant obtenir une maison sont nombreux : ambiance du quartier, voisinage, projets urbains en cours ou à à proximité, montant de la taxe foncière, corrélation entre le prix proposé et ceux du marché, état intérieur et extérieur du logement, réalisation des diagnostics techniques constituent autant d’éléments cruciaux pour un achat immobilier réussi. Renseignez-vous aussi sur les projets urbains en cours ou à à côté de votre future maison. L’ajout d’une école ou d’un arrêt de bus peut être favorable à la réussite de votre équipement. Tandis que l’édification d’une usine ou d’une industrie polluante peut être rédhibitoire. Pour le savoir, consultez les permis de construire en mairie et faites des documentations dans la presse locale, cette catégorie de projet étant généralement débattu en conseil municipal. Quelle que soit l’infrastructure qui va être construite, un chantier donne toujours des nuisances.

toute opération immobilière donne lieu à la réalisation de diagnostics nécessaires ( résultat optimal énergétique, amiante, plomb, surface loi Carrez, électricité, gaz, risques d’origine naturelle et techniques, état des sols, mérules, assainissement ). La liste des diagnostics à fournir à l’acquéreur se développe selon l’ancienneté du bien, de son statut, de ses particularités et de son implantation géographique. Ne survolez pas ce dossier : sa lecture attentive peut vous éviter de faire une erreur d’achat immobilier. Vous envisagez d’acquérir un appartement en copropriété. Dans quel état se trouve cette dernière ? Même si l’assemblée générale n’a encore rien décidé, des façades anciennes et détériorées et une toiture abîmé entraîneront en panne terme une décision de travaux et des appels de fonds. il est important de pouvoir vous positionner en tenant compte de ces éléments. Les décisions déjà prises vous seront quant à elles communiquées par le notaire au moment de la signature du compromis, mais sachez voir au-delà pour éviter de grosses déconvenues.

Une attention spéciale à l’état des bardeaux pourra vous donner une indication sur ce point. y a-t-il des bardeaux manquants ? Certains sont-ils abîmés ? Si beaucoup de correctifs doivent être effectués, il faudra prévoir de remplacer la toiture. Toujours concernant l’état des bardeaux, sachez que si ceux-ci sont ondulés ou que leurs rebords sont relevés, cela pourrait suggérer la présence d’une ventilation déficiente dans l’entretoit. Qu’en est-il des soffites ? Ces dernières doivent être présentes en un nombre suffisant pour assurer que la toiture soit convenablement ventilée. D’ailleurs, la présence d’une d’évacuation est elle aussi obligatoire afin de permettre au vent entrant par les soffites d’être expulsé de la toiture. Les fuites ou les taches d’humidité près d’évacuation des fumées sont, quant à eux, des éléments que cette dernière devra soit être réparée ou remplacée dans le pire des cas. Il se peut qu’une infiltration d’eaux se soit produite grâce à du manque d’étanchéité du solin autour de sa base.

Le contrat de booking n’est pas un contrat de vente. Il est plutôt considéré comme une un compromis d’achat et est à un délai de rétractation légal de 10 jours, à compter de sa notification en recommandé. C’est la date fournie sur l’accusé de réception qui fait foi. La rétractation se fait par la même voie et le dépôt de garantie est dédommagé entièrement si le délai de 10 jours est respecté. Le jour de la ristourne des clés, l’acheteur est invité à se présenter par lettre conseillée. Une visite de réception des travaux est opérée avec le vendeur, au cours de laquelle le moindre défaut devra être relevé au amande pour livrer. Si la visite ne fait sortir aucun problème, le solde du prix est réglé. dans le cas contraire, il peut être conservé sur un compte spécial à la Caisse des Dépôts et Consignations. Il ne sera payé que dès que les stocks seront levées.

En indépendant s’il s’agit d’un appartement, évaluez les façades extérieures et le toit, contrôlez l’état de la grande terrasse et du jardin ou du balcon. examinez si le terrain et la maison présentent un vis-à-vis sur le voisinage. Cela vaut de plus pour un appartement. Contrôlez que le titre de propriété mentionne bien à qui appartiennent les murs si la maison est mitoyenne. S’il y a une piscine extérieure, inspectez-la et demandez des infos sur sa date de pose, la conformité aux normes de sécurité, le local technique et le type de filtration. S’il s’agit d’une maison ou d’un appartement dans une résidence, cherchez sur le nombre d’appartements qui la forment, le pourcentage de propriétaires et de locataires, le niveau d’insonorisation du logement et la présence d’éventuels conflits de voisinage. Renseignez-vous sur les derniers travaux accomplies et sur les problèmes éventuels rencontrés comme l’humidité. consultez les diagnostics techniques et les procès-verbaux des trois dernières assemblées générales ( AG ) si le bien se trouve dans une copropriété.

Source à propos de plus d’infos ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.