plus d’informations : Faire confiance à son agent immobilier

Tout savoir à propos de plus d’informations

faire l’aquisition une maison n’est pas un acte anodin, c’est un investissement important sur lequel on s’engage pour de multiples années. Aussi vaut-il mieux sécuriser son choix et consacrer un peu de temps à certaines vérifications, et pas seulement architecturales ou techniques. on peut voir environ 30 points à contrôler avant l’achat. Voyons lesquels. Secundo, il est prudent de savoir exactement ce qui est à vendre. A commencer par la zone de terrain dont il faut connaître la délimitation exacte et l’assujettissement possible à des servitudes actives ou passives. Si la maison est en lotissement, il convient de surveiller si celui-ci représente une copropriété et si le possesseur est soumis au paiement de charges de copropriété. pour finir, il est profitables de se renseigner sur le budget de la taxe foncière, et de surveiller l’existence probable de sinistres ou de procédures judiciaires rattachées à la maison.

pour finir, avant de procéder à votre selection, prenez quelques minutes de profiter de le quartier. La gardienne, le syndic, les voisins, marchands ou même le outil vecteur peuvent être des sources d’information précieuses ! Si vous souhaitez acheter , il est capital d’inspecter toutes les parties communes, telles que le local à ordures, les escaliers et/ou l’ascenseur, le portail, le parking, le ou les espaces communs, etc. Pensez notamment à examiner l’état des façades du logement pour savoir si elles ont déjà été rénovées, si le dernier ravalement est récent, ou si la copropriété envisage ses rénovations actuellement ou pour les années à … l’ensemble de ces renseignements sont précieux : ils permettent de savoir si l’entretien de l’immeuble est réalisée souvent, ou s’il faut s’attendre à une hausse importante des charges dans les prochaines années.

Aller frapper à la porte de son futur voisin peut aussi être une parfaite chose. Cela vous permettra de savoir si plusieurs personnes ont fait une offre sur le terrain avant de se rétracter ( problème de sol, de constructibilité, … ) ou si le voisin vous accueillera d’un bon oeil ( vous en déduirez le chance d’avoir un recours sur un éventuel permis de construire ). Autre outil, Google Earth de google ou Plans d’Apple ( qui offre désormais une vue 3D ) qui vous aident à bien repérer les parcelles voisines. Avantage, vous verrez tout ce que les clotures vous cachent ! il est important de mieux s’apercevoir en avance que vous avez derrière le terrain, un camping ou une aire d’accueil pour les enfants du voyage ! Evidemment, vous ne souhaitez pas acheter un terrain pollué sachez en effet que le cout de dépollution d’un terrain est élevé et que vous ne pourrez vous retourner contre le vendeur ! Autant le examiner avant. dans cet objectif, il vous suffit de aller sur le site du gouvernement qui recense les sites pollués.

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, vous pouvez être tente directement par l’aspect général du logement. Vous avez donc un coup de foudre pour une maison ou un appartement. Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la un compromis de vente, questionnez à explorer plusieurs fois le logement accompagné de proches ( amis et famille ) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le soir, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de luminosité annoncées par l’agent immobilier. de plus, si vous visitez l’habitation uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas de possibles nuisances sonores ? par ailleurs, demandez à consulter le diagnostique de performance énergétique ( DPE ) avant obtenir le logement. cependant, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une canalisation enterrée appartenant au voisin ou encore l’existence d’un portillon donnant sur la parcelle d’à côté… Un conseil : Récupérez tous les papiers justifiant ces interventions, après la remise des clés.

En profession libérale s’il s’agit d’un appartement, évaluez les façades extérieures et le toit, contrôlez l’état de la grande terrasse et du jardin ou du balcon. examinez si le terrain et la maison présentent un en fonction sur le voisinage. Cela vaut également pour . Contrôlez que le titre de propriété mentionne bien à qui appartiennent les murs si la maison est mitoyenne. S’il y a une piscine extérieure, inspectez-la et demandez des informations sur sa date d’installation, la conformité aux normes de sécurité, le local technique et les catégories de filtrage. S’il s’agit d’une maison ou d’un appartement dans une résidence, cherchez sur le nombre de logements qui la forment, le pourcentage de propriétaires et de locataires, le degré d’insonorisation du logement et la présence d’éventuels conflits de voisinage. Renseignez-vous sur les derniers travaux effectués et sur les problèmes éventuels rencontrés comme l’humidité. effectuez une recherche dans les diagnostics techniques et les procès-verbaux des trois dernières assemblées générales ( AG ) si le bien se trouve dans une copropriété.

Source à propos de plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.