Ce que vous voulez savoir sur ici

Ma source à propos de ici

Il est fréquement « admis » que des boîtes motorisés sont bien plus fiables que les boites mécaniques et aussi que double embrayages ( DSG ). Nombreux sont les automobiles à effectuer plus de 200 000 ou même 330 000 km sans aucun soucis. Ceci est tout à fait réel, mais à la condition de veiller à un entretien très rigoureux et qu’il faut suivre un certain nombre de conseils d’utilisation. Lors de la vidange, il est recommandé de remplacer le filtre à huile et éventuellement la crépine de carter. Des packs d’entretien adapté à votre boite de vitesse sont disponibles sur la boutique de Docteur BVA. Les kits intègrent tous le nécessaire à un bon entretien avec la quantité et qualité d’huile adaptées à votre boîte, ainsi que les filtres ou crépines devant être changés. En ville les démarrages et ralentissements/arrêts sont trés courants. Il en en découle une sollicitation importante de la boite : voici quelques conseils pour préserver votre boîte. Dans le cas où vous tractez une charge lourde ( remorque ou caravane ), il est recommandé d’utiliser le mode S ( Sport ) ou à défaut le mode manuel. Plus la charge est lourde plus il sera recommandé d’utiliser le réglage S ou Manuel.

L’huile moteur, qui opère à proximité des chambres de combustion, est orienté à des températures supérieures à celles de la boîte et lubrifie des pièces en « frottement » dont les mouvements sont beaucoup plus adaptés que ceux des pignons de boîte. par ailleurs, elle est polluée par les gaz de combustion et par la présence hydrolique liée à la condensation et à la combustion. De son aspect, le lubrifiant de la boîte de vitesses est « écrasé », exposé au cisaillement des pignons et joue le rôle d’amortisseur entre les dentures. Les huiles pour boîtes mécaniques et celles pour boîtes automatiques sont bien distinctes aussi, puisqu’elles ne travaillent pas dans les mêmes conditions. Pour une boîte auto, qui intègre la fonction d’embrayage et des composants électroniques allergiques à toute présence d’eau, la vidange, même si elle n’est pas toujours préconisée par le est conseillée tous les 60 000 km ou tous les deux ans. Les problèmes de fiabilité rencontrés avec ce type de sont souvent dus à l’absence de vidange. Attention, il ne s’agit pas d’une démarche banale ; elle se doit d’être confiée à un technicien connaissant la procédure, notamment concernant le niveau. Attention aussi à ne pas utiliser d’huile de boîte mécanique dans une boîte automatique et vice-versa.

Tout comme l’huile moteur, l’huile de boite de vitesse automatique se dégrade sur le long terme et les kilomètres. Elle s’engage en eau et en poussière d’embrayage, ce qui vient diminuer les compétences de le paquet de vitesse. C’est pourquoi, il est important de réaliser une vidange de la boite de vitesse automatique tous les 60. 000 km ou 80. 000 km en fonction de l’auto. a l’opposé de certains autres entretiens, il est fondamental de déposer cela à un professionnel ! Cette opération complexe nécessite un savoir-faire et des gestionnaires de contenu adaptés. En le réalisant vous-même, vous risquez d’endommager le paquet ou dans le pire des cas une casse. quel que soit votre véhicule ou votre question, nous mettrons tout en oeuvre afin de vous répondre au mieux !

Pour vous, ne pas faire la vidange de votre moteur est inconcevable ? Sans cet entretien la motorisation s’encrasse et se détériore …. Alors pourquoi ne pas faire une vidange sur votre transmission automatique y compris de type DSG ou CVT par exemple ? Certains constructeurs automobiles et concessionnaires laissent entendre le contraire, avec le terme « huile à vie », et cependant une vidange rallonge réellement la durée de vie de votre BVA. En effet, le filtre et l’huile de votre boite de vitesses automatique doivent être changés régulièrement. Nous vous suggérons de le faire tous les 90 000 Km. Suivant un idée et de toute évidence, il est absolument nécessaire d’effectuer une vidange. La périodicité de celle-là doit se faire en fonction de l’utilisation de le paquet auto. Mais que ce soit en utilisation dite extrême « comme sur autoroute » ou non, environ elle ne doit pas excéder 100 000 KM pour tout type de boite.

de nombreux des pannes surviennent parce que le niveau à baissé par évaporation ou par fuite ( voir Contrôle du niveau d’huile de la boîte de vitesses, vider et remplir ), ou car rapidité du moteur était incorrect dès que vous avez coché le niveau. Vérifiez dans le manuel de voiture quell fluide particulier doit être utilisé pour votre . Un remplissage avec un mauvais liquide peut endommager la . ( Dans certains réducteurs inférieure automatiques, comme par exemple ceux utilisés dans les voitures BL, le fluide de est la même huile que celle qui lubrifie le moteur, et est tiré à partir d’un carter commun. ) Les boîtes de vitesses motorisés petites ne doivent pas avoir de bouchons de vidange, et le fluide doivent être changés aux intervalles recommandés dans le manuel de la . Ceux montés sur les voitures BL, qui utilisent la même huile que la motorisation, reçoivent de l’huile fraîche dès que l’huile du moteur est modifiée. D’autres, comme ceux montés sur certains VW et Renault, ont leur propre alimentation en fluide séparé. La transmission se doit d’être vidangé mais le fluide est à la chaleur logique de fonctionnement. Prenez en soin : il sera assez chaud pour causer des sensations graves.

Texte de référence à propos de ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.